vendredi 27 octobre 2017

Vannerie sauvage de ronce 2/2


Retrouvez le début de l'article Vannerie sauvage de ronce 1/2, et les articles précédents sur la ronce, La ronce, plante aux vertus cachées,   Le thé de ronces, une saveur fruitée.

  • Effectuer plusieurs tours pour solidifier l'ensemble en pensant à bien alterner les brins.
  • Lorsque l'un des brins vient à se terminer, faire un rajout en torsadant un brin de diamètre identique (cf photo).



  • Couper l'un des 18 bouts en laissant une partie du bout dépasser pour la solidité de l’ensemble et ainsi créer un nombre impaire ce qui alternera le tressage.
  • Une fois que la base est suffisamment maintenue, écarter les 17 bouts et commencer à tresser entre ces bouts en alternant le passage des 2 brins entre eux dessus et dessous, et, devant et derrière les brins de structure (cf photo). Cette méthode permet aux 2 brins de se bloquer entre eux.
  • Si besoin, mettre l'ébauche de la corbeille dans l'eau, pour ré-humidifier l’ensemble, l'assouplir, ou pour mettre en pause la confection un court moment.




  • Continuer le tressage jusqu'au bout des brins de structure tout en donnant au moment voulu une courbure (en pliant) à ces brins de structure pour former la corbeille.
  • Une fois arrivé au bout, replier sur eux les 2 brins de tressage en les intercalant sur un ancien tour pour les bloquer et finir l'ensemble.
  • Couper proprement au sécateur les brins de structure pour obtenir une régularité dans la forme.
  • Enfin, compléter les défauts, trous avec des brins restants. Une fois la corbeille sèche, renouveler cet opération si besoin car la ronce perd beaucoup de volume en séchant.


La corbeille une fois finie sera mise a sécher à l'ombre ou utilisée de suite.
A partir de cette base simple, on peut réaliser de petits paniers en y rajoutant une anse.
Bonne réalisation.




mercredi 25 octobre 2017

Vannerie sauvage de ronce 1/2

 
vannerie sauvage techique primitive bushcraft panier et corbeille en ronce
Panier et corbeille en ronce

Ne manquez pas les premiers articles consacrés à la ronce: 

Réaliser une corbeille rudimentaire.

Pour une initiation, ce type de corbeille d'un peu plus de 20 cm de diamètre convient très bien.

Ce qu'il vous faudra:

_Un fagot d'une dizaine de centimètres de liane de ronce entre 3 et 5mm, les pousses vertes de l'année qui pendent des arbres ou des haies.
_Un sécateur.
_Un couteau avec une bonne pointe et un bon tranchant (type Mora ou Opinel à virole).
_Un peu de ficelle ou de fil de cuivre.
_Un plan de travail, établi...
_Un peu d'eau pour ré-humidifier les lianes (seau, bac, pulvérisateur,...).
_Une bonne paire de gants en cuir ou un morceau de cuir épais, voir un vieux chiffon (jean?) épais ou replié sur lui même pour enlever les aiguillons.
 

Un peu de technique:

On récoltera les jeunes pousses de l'année, de septembre à mars, bien souples, longues et régulières. On pourra les conserver quelques jours à l'ombre et au frais (pas plus de 2 jours si le temps est beau), et il faudra les immerger dans l'eau quelques dizaine de minutes pour bien les ré-humidifier et ainsi retrouver un peu de souplesse.


La confection pas à pas:

  • Récolter les lianes de ronce et enlever les aiguillons
  • Sélectionner 9 morceaux de 5mm de section et de 20 à 30cm de long. Ces morceaux vous serviront de base.
  • Refendre 4 de ces tiges par le centre et faire passer les 5 autres tiges dans ce centre.

fabrication de la base de la corbeille de ronce
  • Avec une liane de ronce fine et souple, fixer la base. Pour se faire, plier la liane à sa moitié et commencer à tresser en faisant le tour de la base. Alterner les 2 brins de la ronce souple pour qu'ils se bloquent entre eux (cf photo ci-dessous).

fixer la base de la corveille avec une liane souple de ronce

La suite sur l'article: Vannerie sauvage de ronce 2/2


mercredi 18 octobre 2017

Le thé de ronce - une saveur fruitée

Suite du premier volet consacré à la ronce...
Le thé est universellement consommé dans le monde, dans de nombreux pays, il n'y a pas de distinction entre thé et tisane comme en France. 
Nous vous proposons de tester un thé aromatique, le thé de ronce.


Faire du thé de ronce


Pour faire ce thé, on utilise le même principe que pour faire du thé noir: la fermentation. 
Il s'agit d'une fermentation à sec. Ce procédé permet de développer les arômes des plantes.
Le camélia est principalement utilisé pour faire du thé pour ses différents arômes, mais de nombreuses autres plantes peuvent être utilisées de la même manière, comme le cassis, le framboisier, l'épilobe en épi...

thé de ronce, fabrication
Fabriquez votre thé de ronce !


1) Récolter des feuilles de ronce encore bien vertes
2) Les hacher grossièrement
3)Les compacter dans un pot, le refermer et le garder quelques jours ainsi à l'abri de la lumière
4)Au bout de quelques jours, votre thé est prêt, vous pouvez terminer le séchage normalement

Une bonne odeur fruitée s'en dégage, vous pouvez l'utiliser comme du thé, en infusion.
Il est particulièrement intéressant en cas de maux de gorge ou de diarrhée.
 

mercredi 11 octobre 2017

La ronce, plante aux vertus cachées





ronce commune, rubus fruticosa, mures, vannerie sauvage de ronce, bushcraft, alllumer feu
Ronce commune ou Rubus fruticosa


Au même titre que l'ortie, la ronce est souvent dénigrée, pourtant, c'est aussi une plante riche en usages: comestible, médicinal, vannerie, tinctorial, confection de cordelette, drille pour le feu (technique hand drill),...

La ronce commune (Rubus fruticosus) et le genre Rubus sp. en général, qui comprend également les framboises, sont des plantes largement présentes sur notre territoire. Il en existe d'ailleurs de nombreuses espèces que nous nommons indifféremment ronce et parfois à tort murier, par rapport à leurs fruits, les mûres qui ressemblent à ceux des muriers mais qui sont des arbres très utilisés pour l'ornementation (Morus sp.).

Identifier les ronces


Les ronces ont la particularité de former des lianes aux aiguillons acérés, des variétés sans aiguillons sont parfois cultivées. 
Elles forment rapidement de gros buissons denses qui sont les prémisses d'une jeune forêt.
Chaque année de nouvelles lianes se forment qui ne fructifient qu'au bout de la deuxième année. 
Ses feuilles sont composées de 5 à 7 folioles finement dentées, elles prennent une une belle rouge grenat à l'automne avant de tomber. 
Les fleurs sont composées de 5 pétales blanc rosés. 
Ses fruits sont des polydrupes généralement noires à maturité et très sucrés. On peut parfois trouver des mûres de couleur bleutée, mais peu sucrées dans les sous-bois (Rubus caesius), ou une autre espèce aux fruits rouges, en montagne (Rubus saxatilis).


rubus saxatilis, ronce des rochers, identifier ronce
Rubus saxatilis

Une plante utile? 


Si on connaît bien les ronces pour leurs fruits qui sont largement consommés dans divers desserts ou boissons, on les connaît moins bien pour leurs caractéristiques médicinales.

  • Les feuilles de ronce sont en effet riches en tanins ce qui les rend efficaces contre les angines et la diarrhée en infusions et gargarismes.
  • Les toutes jeunes feuilles peuvent également être consommées à la sortie de l'hiver, mais elles deviennent vite très astringentes. 
  • Les rameaux étaient autrefois utilisés pour teindre les textiles en de beaux gris et noirs, et les fruits donnaient de belles teintes roses à bleues.  
  • Les lianes de ronce peuvent aussi être utilisées en vannerie sauvage pour réaliser de jolis paniers et corbeilles. 
  • Mais également, une fois sèches (et bien droite) de très bonnes drilles pour le feu par friction à la main (hand drill). 
  • Pour allumer un feu, la moelle bien sèche tient très bien la braise en brulant comme de l’encens, elle peut donc servir de succédané d'amadou. La fibre qui entoure la moelle, quant à  elle, raclée en fins copeaux peut servir de cœur de nid.
  • Les aiguillons interviennent dans la confection d'hameçons de survie et la fibre comme base pour tresser des cordelettes.
  • Les ronciers sont de plus de très bons gites pour de nombreux animaux et insectes, par exemple le bombyx de la ronce. 
  • Les ronces sont aussi des végétaux précurseurs dans la formation de forêts car elles protègent les jeunes pousses d'arbre des broutages. 


bombyx de la ronce, ronce usages
Chenilles de bombyx de la ronce