vendredi 20 janvier 2017

De bonnes chaussures... C'est le pied!


conseils entretien chaussure randonnee balade bivouac stage survie


Peu d’objets sont aussi importants pour les pieds tendres que les chaussures. Sans dénigrer la marche pieds-nus et tous ses bienfaits, voici un petit article sur les chaussures de marche.


Les origines

 

Licence Creative Commons Attribution 2.5 générique


La plus vieille chaussure retrouvée à ce jour aurait 5500 ans. Elle a été retrouvée dans une grotte en Arménie.
Composée d’une pièce de cuir refermée par un lacet lui aussi en cuir, elle était remplie d’herbe et de paille séchées. Les scientifiques n’ont pas déterminé si cela servait à maintenir au chaud ou à garder la forme de la chaussure. Peut-être les deux.
Les peuples de l’Altaï utilisaient la stipe chevelue (Stipa capilata), une poacée, dans leurs chaussures en guise de chaussettes pour maintenir les pieds au chaud ainsi que pour absorber l’humidité due à la transpiration.


Des qualités intéressantes


En fonction des activités, du lieu et du climat on ne chaussera pas les mêmes paires.
Avant tout, de bonnes fondations.
Intéressez-vous à la semelle, au-delà des différents matériaux qui peuvent la composer et suivant leurs propriétés (durée dans le temps, adhérence,…) regardez si elle est souple, mais pas trop avec une bonne stabilité d’ensemble, une bonne assise. C’est fondamental que vous gardiez bien votre équilibre, autant en statique qu’en dynamique. Faites des tests en marchant, sautant, transférant votre poids d’un pied à l’autre, en allant à la limite de votre équilibre pour voir si les chaussures ne diminuent pas vos capacités d’équilibre habituel.
 Les chaussures hautes sont intéressantes pour la proprioception justement, en effet, la chaussure faisant corps avec le haut de la cheville, cette dernière captera sensiblement mieux les inclinaisons du pied par rapport au terrain et limitera ainsi les accidents comme foulure, entorse,…

Pour la marche le juste milieu est de mise. Hautes oui, mais souple. Là encore cela dépendra du terrain et de l’activité, mais globalement des chaussures qui ont une tonicité, comprenez une tenue du pied correcte tout en le laissant vivre donc en étant suffisamment souples, seront beaucoup plus agréables à porter sur le long terme.
Une exception bien sûr avec les sandales de marche, qui sont le must en été quand on marche sur une route.

conseils entretein choix chaussure randonnee bivouac balade survie


Comment bien les choisir


Pour choisir une paire de chaussures il faut bien sûr en cibler les besoins suivant l’activité et lieux d’utilisation. De là on pourra définir un certain cahier des charges propre à chacun.

Le meilleur moment pour essayer une nouvelle paire de chaussures sera à la fin d’une journée où vous aurez bien marché. Vos pieds seront fatigués et seront donc plus exigeants au niveau du confort et des qualités mécaniques d’une chaussure (stabilité adhérence). De plus, vos pieds seront légèrement gonflés, un peu comme après quelques heures de marche en balade ou randonnée et cela peut faire la différence au niveau de la pointure.

Justement, quelle est la bonne pointure ? Là encore, suivant l’utilisation et la saison. En saison hivernale, vous aurez à enfiler une paire de chaussettes plus épaisses et à rajouter une semelle hiver, plus chaude et isolant mieux du sol, mais aussi sensiblement plus épaisse (comme toujours cela dépendra des modèles). A ce propos, n’oubliez pas les principes de thermorégulation du corps avec l’effet de vasoconstrictions des tissus pour conserver nos 37,5°c et si vous avez froid aux pieds, enfilez aussi un bonnet et un tour de cou, voir une petite laine ;o)

Pour la belle saison, il existe des semelles avec des amortis pour plus de confort. Dans tous les cas, pensez toujours à bien les enlever quand vous quittez vos chaussures pour bien aérer l’ensemble.

Personnellement j’ai une ou deux semelles dans mes chaussures pour jongler avec l’épaisseur des chaussettes et ou de la semelle hiver. En Russie et sûrement ailleurs les semelles hiver sont en feutre qui est très chaud mais absorbe bien aussi l’humidité.

Enfin, retenez une chose, ce sont vos chaussures qui doivent se faire à vos pieds et non l’inverse, autrement dit, une paire trop petite sera toujours trop petite. Il vaut mieux choisir une demi pointure de plus et jouer avec l’épaisseur de la semelle intérieure pour ajuster.


Comment les lacer ?


Pour bien lacer ses chaussures et éviter les problèmes d’ampoules et ou d’orteil qui buttent, calez bien vos talons. Vos orteils, eux, ne doivent pas toucher le bout, lacez bien dès le début du laçage en remontant et ajustant progressivement pour que le pied soit bien maintenu et ne glisse pas en avant. Finir par un double nœud vous évitera de refaire vos lacets en chemin. Évitez de faire des boucles trop grandes qui pourraient se prendre dans les œillets de l’autre chaussure, chute assurée…

Dans tous les cas, après avoir acquis une nouvelle paire de chaussures, portez-les régulièrement quelques dizaines de minutes à une ou deux heures par jour le temps qu’elles se fassent bien, cela vous évitera quelques surprises lors de vos premières balades.


Petits trucs et astuces


Personnellement je préfère les chaussures tout cuir que l’on entretient avec un produit adapté (à base de cire d’abeille par exemple).

Une fois à l’abri ou quand la pluie (ou neige) ne tombe plus on évitera de les faire sécher auprès d’une forte source de chaleur (feu). Un bon système pour les faire sécher est d’utiliser une paire de chaussettes sèches (de préférence en coton) durant quelques dizaines de minutes, elles vont pomper l’humidité de la chaussure. On pourra ensuite faire sécher cette paire de chaussettes auprès du feu et répéter l’opération (un peu comme avec une éponge). Une fois chez soi, les boules de feuilles de journal sont très efficaces.


nettoyer soigner masser pied randonnee bivouac balade


Les pieds sont très importants, c’est notre seul moyen de transport en rando, personnellement j’ai toujours une paire de chaussettes propre et sèche au fond de mon sac de couchage (l’endroit le plus sec de mon matos), lors des longues pauses ou le soir pour dormir, j’en profite pour nettoyer mes pieds et en prendre soin avec des massages et si besoin crème. Des pieds secs et entretenus durent et vous feront plaisir. Des pieds abimés et fatigués deviendront vite un enfer. Prenez en soin.
A ce propos, pensez à couper vos ongles comme il faut, pour éviter l’ongle incarné, c’est à dire droit. Vos ongles ne doivent être ni trop courts ni trop longs.

Si jamais vous deviez réparer vos chaussures, par expérience, certains cordonniers font des merveilles, mais cela a un prix et ne vaut pas toujours le coup. Par contre, les colles néoprènes marchent très bien pour recoller les semelles, et la cyanoacrylate marche aussi très bien avec du cuir sec (non graissé).
Enfin, une très grosse aiguille à coudre et du gros fil vous permettront de faire suivant les cas de petites réparations, et si ce n’est pour vos chaussures ce sera votre sac à dos ou autre…

A vous de partager vos petits trucs et astuces dans les commentaires. Merci ;o)

Bonnes balades :o) 

stage survie france jura rhone alpes immersion nature weekend