dimanche 4 septembre 2016

Nœuds utiles en bushcraft et survie 3


Pour compléter les articles précédents sur les nœuds:


Voici quelques astuces pour défaire les plus récalcitrants :

1ère méthode: Secouer plusieurs fois, faire vibrer les deux brins en allant dans le sens où ils se desserrent.
Cette technique m'a permis avec des fois avec un peu de temps et de la patience de venir à bout de vieux nœuds bien pris sur des cordelettes oubliées et récupérées.





2ème méthode: si vous avez dans votre poche un couteau suisse ou encore un laguiole avec un tire-bouchon, rien de plus simple, le bout arrondi et fin du tire-bouchon vous aidera grandement à desserrer des nœuds bien pris.




Et enfin quelques nouveaux nœuds :



Le nœud d’amarrage, un tour mort et deux demi-clefs gansées: sert à fixer une cordelette sur un point fixe, très facile a réaliser, à retenir et très résistant (dû au frottement de son tour mort), c'est un nœud incontournable.






Le nœud d'écoute: D'une simplicité et d'une efficacité déconcertante, ce nœud permet de lier deux morceau de cordelette ensemble mais aussi à attacher une cordelette à un œillet de poncho ou de tarp (bâche).






Le nœud de Cabestan: rapide simple et efficace, ce nœud est surtout utilisé pour attacher une amarre sur une bite d’amarrage, mais sa compréhension est intéressante.