mercredi 5 mars 2014

Les nichoirs 2/3 - Fabrication



Pour lire l'article d'introduction des nichoirs et tous ses bons conseils c'est ici!

Les matériaux et outillages :

_Une ou plusieurs planches de coffrage non traitées d’une épaisseur d’au moins 2 cm pour assurer l’isolation et la résistance de l’ensemble face aux intempéries. Les dimensions peuvent varier, adaptez vos nichoirs avec ce que vous trouverez comme matériaux, mais uniquement en bois massif non traité. Evitez les planches avec des défauts, vrillées, trop abimées, celles qui ont pris l'humidité. Nœuds et attaques de xylophages sont aussi à éviter.

_Quelques outils comme un mètre, crayon de charpentier (gros crayon à papier ;o) ), ...

_Il vous faudra de quoi découper les planches, scie, scie sauteuse, scie circulaire…

_Pour réaliser le trou d'envol, utilisez une tarière ou une perceuse munie d'une scie cloche, le tout au bon diamètre. Si vous ne possédez ni l'une ni l'autre, vous pouvez effectuer une ouverture avec la scie en enlevant l'un des coins du panneau avant (cf. dessin si dessous). Enfin, il vous faudra une lime à bois pour adoucir les bords du futur orifice.

 

_De quoi fixer les planches ensemble comme des clous et un marteau ou une perceuse, des vis et un tournevis.

_ Pour l’entretien du bois et l’étanchéité, du mastique, de l’huile de lin et un peu de térébenthine pour la diluer légèrement, ainsi qu’un bocal, un pinceau et quelques vieux journaux et chiffons pourront vous être utiles.

_Le nécessaire pour le fixer sur un mur : perceuse de la marque « quivabien » cheville, vis…
Ou sur un arbre : sangles ou fils de fer solides et prévoir une protection pour ne pas abimer l’écorce.
Enfin, un solide poteau à la bonne hauteur et bien fixé sera aussi très efficace !

_Et surtout, n'hésitez pas à vous faire aider. Travaillez toujours en sécurité avec des outils de qualité et bien entretenus, sans oublier les protections nécessaires, gants, lunettes, casque anti-bruit...

La confection pas à pas :

Il existe différents types de nichoir, que l’on peut classer en trois catégories, les nichoirs fermés comme le type « boite au lettre », les nichoirs semi-ouverts et les nichoirs sous forme de plateau, comme pour les merles par exemple.

Je vous présente ici la confection d’un nichoir type « boite aux lettres » pour mésange charbonnière.
Les dimensions peuvent sensiblement être différentes suivant l'épaisseur des planches et l'esthétique du modèle réalisé.

 

Commencez par découper votre planche aux gabarits du nichoir escompté.

 
Voici quelques éléments découpés préparés et pré-percés.



Réalisation de rainures pour aider les oiseaux à monter les parois
Préparez vos pièces de bois comme ici en créant des rainures internes qui aideront les oisillons a remonter à la sortie.















Assemblez les pièces de bois en les ajustant le mieux possible, finissez l'ajustement à la ponceuse si nécessaire.

Quelques petits conseils:
Pour éviter que le bois ne fende, n'alignez pas les vis ou clous sur une même fibre de bois. Pré-percez les trous à vis si nécessaire, et utilisez un corps gras (savon, huile, ...) pour faciliter le vissage.
Pour les clous, aplatissez au préalable les pointes, cela permet d'écraser le bois au lieu de le fendre.
Enfin, pour une meilleure solidité, alternez l'axe de pénétration des vis ou des clous dans le bois.


N'oubliez pas le trou d'envol, légèrement incliné, ce qui assure une meilleure protection aux intempéries et facilite l'accès.




Ici l'accès se fera par l'arrière avec un panneau
pivotant sur l'axe des deux vis du haut.
Enfin, prévoyez un système pour avoir accès à l'intérieur lors de l'entretien annuel.



Un autre modèle pourvu du même système
expliqué précédemment.
On peut voir une pièce de métal
pour la fixation au mur.

Détail de l'ouverture





Ici, l'accès se fera par le fond, la visse du fond sert le poignée fixe.
Celles sur les côté servent de charnière.

Pour finir, mastiquez les endroits sensibles aux intempéries et appliquez plusieurs couches d'huile de lin sur l'extérieur uniquement. Attendez bien que le bois ait séché entre chaque couche.




Quelques dimensions type :

Les dimensions qui suivent sont les mesures internes standard. Si le nichoirs est plus grand, l'oiseau s'y adaptera en le comblant avec plus de matériaux. La sittelle, par exemple, si elle en à besoin, redimensionne le trou d'envol avec un mortier de boue. C'est ainsi que l'on trouve parfois des nichoirs spécifique à un type d'oiseau occupé par d'autres.
Dimensions en centimètres, respectivement : Largeur X Profondeur X Hauteur - Trou d’envol.
Type "boite aux lettres" :

Mésange bleu, noire, huppée, nonnette, à longue queue… : 10x10x20 – 2,5 à 2,8 cm.
Mésange charbonnière : 10x10x20 (voir 25) – 3 à 3,2 cm.
Sittelle torchepot : 10x10x25 – 4 à 4,5 cm.
Torcol : 10x10x25 – 3,2 à 3,5 cm.
Rouge-queue à front blanc: 15x15x15 – 8x8 cm.

Type ouvert et semi-ouvert :

Rouge-gorge à front blanc : 10x10x25 – 32x46 cm.
Rouge-queue noir : 12x15x15 – 40x15 cm.
Gobe mouche : 15x15x20 – 7x18 cm.

Ici un exemple de nichoir ouvert. Très simple à réaliser









Une variante du modèle précédant, plus esthétique


Enfin, un modèle semi ouvert, simple et économique

Et pour l'entretien, consultez l'article les nichoirs 3/3 - entretien et conseils.


fabriquer nichoirs oiseaux bois